Blog sur la fiscalité franco-allemande

Ce blog est destiné à apporter un minimum d’informations sur la fiscalité franco-allemande aux expatriés français et francophones en Allemagne.

Les informations y sont données à titre général et ne sauraient remplacer une consultation individuelle.

Ce blog s’adresse essentiellement aux expatriés-salariés qui souhaitent se renseigner sur l’imposition de leurs revenus en France et en Allemagne.


L’impôt sur le revenu en Allemagne

L’objet du présent article est de donner un aperçu général sur l’imposition du revenu en Allemagne, l’accent étant mis sur les revenus provenant d’une activité salariée.

Cet article intéressera donc principalement les expatriés francophones travaillant ou souhaitant travailler en tant que salarié en Allemagne.

Lire la suite

Déclarer son arrivée en Allemagne (Anmeldung)

Ça y est, c’est décidé : vous partez pour l’Allemagne.

Votre contrat de travail est probablement signé. Vous avez trouvé un logement en Allemagne et allez commencer à travailler prochainement.

Première démarche administrative en Allemagne : la déclaration d’arrivée ou Anmeldung.

Lire la suite

Quels sont les frais déductibles du salaire en Allemagne?

Tout expatrié exerçant une activité salariée en Allemagne peut déduire de son salaire imposable les frais professionnels en lien avec son activité professionnelle.

Lire la suite

Les cotisations sociales sur le salaire en Allemagne

 

En Allemagne, les cotisations sociales sur le salaire (part salariale et part patronale confondues) représentent environ 40 % du salaire brut. Toutefois, l’assiette des cotisations étant plafonnée, le montant des cotisations sociales restent fixes lorsque le salaire dépasse un certain seuil. Cela explique que les cotisations sociales représentent souvent bien moins que 40 % du salaire brut pour les tranches de salaires plus élevées.

Lire la suite

Quels sont les avantages fiscaux liés aux enfants en Allemagne ?

En France, les enfants à charge d’un contribuable donnent droit à une demi-part supplémentaire par enfant pour le premier et le deuxième enfant, et d’une part entière par enfant à partir du troisième. Le revenu imposable du contribuable est divisé par le nombre de parts à retenir. Par ailleurs, les frais de garde de jeunes enfants ouvrent droit à un crédit d’impôt.

En Allemagne, les enfants ne sont pas pris en compte sous forme de parts qui diviseraient le revenu imposable (ce qui fait régulièrement l’objet de critiques). Les enfants jouent toutefois un rôle pour le calcul de l’impôt à trois niveaux :

Lire la suite